BG21 Wiki

Battlegroup 21 knowledgebase

Main hub

Cours combat n°3 : le combat du trinôme

Le groupe de combat, aux ordres d’un chef de groupe, est articulé en deux trinômes commandés par un chef d’équipe : un trinôme 300 mètres et un trinôme 600 mètres.
Cette différenciation est principalement liée à la nature de l’armement équipant ces trinômes. Cependant, la capacité de durer impose une multi-qualification des personnels permettant aux combattants et aux deux trinômes du groupe d’être interchangeables.
Indissociable, le trinôme exécute collectivement, aux ordres de son chef, les actes élémentaires du fantassin en adaptant notamment les modes de déplacement à la nature du terrain et à la menace ennemie. Disposant d’armes aux effets complémentaires, il applique des feux sur des objectifs désignés ou repérés, sur ordre ou à son initiative. Posté en fin de bond ou lorsque la situation l’exige, le chef du trinôme organise l’observation de ses personnels.

Rôle des combattants

Le chef du trinôme commande les deux GV de son trinôme et contrôle la bonne application des consignes concernant les distances, le respect des limites de bond et des modes de progression. Il organise la réaction de son trinôme, en cas de prise à partie par l’ennemi. Il rend compte au chef de groupe de sa progression pendant laquelle il se place, selon le terrain, soit entre ses deux GV (terrain découpé et couvert), soit derrière eux, ce dernier cas restant le plus fréquent. En cas de mise hors de combat du chef de trinôme, le grenadier-voltigeur le plus ancien le remplace.

Le premier grenadier-voltigeur assure la sûreté immédiate et l’observation au plus près. Il recherche tout indice de piège ou de présence ennemie.

Le second grenadier-voltigeur, bénéficiant de l’action du premier GV, a en charge l’observation plus lointaine et la sûreté rapprochée.

Les missions du trinôme